Brunson, la preuve par 5

Mis en avant

Arrivée Images du 13H de TF1

Toute la course de cette 56ème édition : Résumé en images

AUTO - RALLYE DU TOUQUET 2016

Photo DPPI

Eric Brunson a remporté de fort belle manière la 56e édition du rallye de la côte d’Opale. « On a roulé propre. L’équipe, l’ingénieur, la voiture, tout a fonctionné et chacun a fait un super boulot ! Je suis super content ! » déclarait le nouveau recordman de l’épreuve, avec 5 victoires à son actif (2008, 2011, 2012, 2013 et maintenant 2016). Eric Brunson est MONSIEUR TOUQUET (en championnat de FRANCE, José Barbara l’a remporté 8 fois mais en national et 2ème div).

2ème, David Salanon (Ford Fiesta WRC) n’a pas démérité. « 3ème, ici l’an dernier, 2ème, aujourd’hui, c’est une belle progression. Je suis satisfait. Rendez-vous chez moi pour le Lyon Charbonnière « .D75_2900_tn

3ème, Sylvain Michel (Skoda Fabia R5) accroche le podium au nez et à la barbe de la WRC de Pierre Roche. Avec le jeu des coefficients, il est, ce soir, en tête du championnat de France.

5ème, le Belgo-Touquettois, Claudie Tanghe (Ford Fiesta R5) est le premier « régional » de l’épreuve.  Pierre Ragues, malgré DSC_1493des soucis de direction assistée, conserve sa 7ème place.

Un peu esseulé en GT10, Patrick Rouillard (Porsche) se glisse derrière les autres R5 du plateau.

CITROËN RACING TROPHY
Troisième du Citroën Racing Trophy en 2015, Yohan Rossel a parfaitement débuté sa saison en remportant une victoire de haute volée sur les bords de la Côte d’Opale. Impressionnant dès le départ, le Gardois a réalisé des temps de premier ordre dans le classement général en plus de dominer « son » trophée. Lancés dans une pleine bagarre, Laurent Pellier et Axel Garcia ont animé cette deuxième étape, avec un duel à couteaux tirés, pour terminer finalement dans cet ordre, séparés par seulement 8 secondes et 3 dixièmes. Frédéric Hauswald, malheureux hier soir dans l’ES8, a montré de belles choses ce week-end mais ne se voit pas récompenser.

DSC_1685Groupe F Malgré des reconnaissances limitées au strict minimum, se sont bien les frères Lance (Clio) qui remportent le groupe devant Sylvain Seray (Clio Williams). Françis Legrand, de retour après une saison 2015 catastrophique, monte sur la dernière marche du podium.

Dans le groupe N, après l’abandon de Jean Nicolas Hot, avec qui il était à la bagarre, c’est Johan Vanson qui, avec plusieurs minutes d’avance, dominait largement le groupe. LeIMG_0931 Boulonnais n’a pas trouvé de grip sur la route, mais bien la grippe. Sous antalgiques, il espérait pouvoir rallier l’arrivée samedi, alors que la veille, il pensait abandonner. C’est la boîte de vitesses qui l’a trahi. Quand ça veut pas……….. c’est Jean-Luc Debove (Subaru N 15), autre Boulonnais, qui emporte le groupe N. Jean-Pierre Carlu, après une course sage, est son dauphin.

CHAMPIONNAT DE FRANCE JUNIOR ET CITROËN RACING TROPHY JUNIOR
Etonnant pour ses premiers tours de roue en Championnat Junior, Antoine Margely était DSC_1004parti sur le même rythme ce matin en signant le scratch dans l’ES10 avant de partir à la faute à haute vitesse dans l’ES12 et se voyait reléguer au quatrième rang. A l’inverse, Loïc Astier se montrait solide tout au long de cette seconde étape et remportait une voiture amplement méritée ! Romain Di-Fante, candidat au titre, connaissait lui une course compliquée mais inscrivait finalement les points précieux de la deuxième place. Les deuxD75_3887 hommes se sont déjà donnés rendez-vous pour la prochaine manche ! Le Haut-Savoyard, Jérémy Jamet, complète le podium de cette première manche du Championnat de France des Rallyes Junior.

 

 

VHC

IMG_0912Leader hier soir après les déboires de François Delecour, Jean-François Mourgues et François Guillemin notamment, Alain Philippe (Porsche 930 Turbo) s’impose sur cette 18ème édition du Rallye Le Touquet Pas-de-Calais VHC et première manche du Championnat de France des Rallyes VHC qui en comportera onze au total.

« Cest génial ! Nous avons connu des petites frayeurs mais rien de bien méchant. Cela glisse beaucoup avec ces voitures ici. C’était ma première fois ici, cest un super rallye et une superbe région ! Vraiment sympa ce week-end » déclare le vainqueur de l’épreuve VHC.

Texte Olivier Delseaux & Mathieu Anne

Photos François Duvauchel 

En vidéo

4 questions à Éric Brunson

D3S_6425-1Quadruple vainqueur de l’épreuve, Éric Brunson a préparé activement cette première manche championnat de France des rallyes.

Dans quel état d’esprit êtes-vous avant le départ ? Éric Brunson : « plutôt confiant, nous venons de gagner le rallye de la Côte fleurie, chez moi, à Deauville. Au-delà de la victoire, je suis très satisfait du comportement de la voiture (Ford fiesta WRC). Avec mon nouvel ingénieur, nous avons amélioré pas mal de choses. »

Quel est votre objectif ici ? Éric Brunson : « la victoire ! C’est très simple. Un podium serait un minimum, mais la véritable envie, c’est de remporter pour la cinquième fois le rallye du Touquet. Je m’y sens particulièrement bien, un peu comme la maison. »

Quels seront vos adversaires ? « Moi déjà ! Il faudra aller au bout sans commettre d’erreur » on se souvient qu’Éric Brunson avait terminé sa course sur le toit l’an dernier. « Plus sérieusement, Pierre Roche aime bien ce rallye. Il y est toujours « vite ». David Salanon, avec la même voiture, a prouvé qu’il avait une belle pointe de vitesse. Après, il y FORD-WRCa de très bons pilotes dans la catégorie R5. Si les conditions sont difficiles, il peut y avoir une surprise. »

Un petit mot sur la région et sur le rallye du Touquet en particulier. « Comme je le disais précédemment, je suis un voisin proche. La physionomie du parcours ressemble un peu à celle des rallyes chez nous en Normandie. C’est toujours un grand plaisir de venir ici. C’est une très belle épreuve très bien organisée. »