Jean-Marie Cuoq renoue avec la victoire au Touquet

Mis en avant

DSC_7292Jean-Marie Cuoq est le premier vainqueur du cru 2015 du Championnat de France des Rallyes. Il renoue avec la victoire sur cette épreuve qu’il a remportée en 2006 et en 2007 mais qui, depuis, ne lui souriait plus. Le duel au sommet pour la 2e place entre Pierre Roché (Team FJ – Elf) et David Salanon augure également d’un Championnat animé. (Photos Francois Duvauchel)

CHAMPIONNATS
D3S_6440-1
Scratch : Le pilote ardéchois Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) a confirmé ses bonnes dispositions sur ce 55e Rallye Le Touquet Pas-de-Calais. Il a remporté presque toutes les spéciales de la journée, ne laissant que deux meilleurs temps aux autres protagonistes de l’épreuve, à savoir Pierre Roché et David Salanon, tous deux sur Ford Fiesta WRC. Si DSC_5950Salanon a tenté de revenir sur son rival, Roché (Team FJ – Elf) a bien résisté et monte sur la deuxième marche du podium de l’épreuve. Belle course du Francilien Charles Martin qui termine 4e au classement général pour sa première course au volant de la Peugeot 208 T16. Marc Amourette, qui a lui aussi su se mettre en valeur tout au long de la journée au volant de sa Citroën DS3, complète le Top 5. Résumé vidéo
Féminin : La Franc-Comtoise Sophie Laurent (Peugeot 207 RC) a poursuivi sa chevauchée triomphante en Championnat de France féminin en remportant aisément 10856481_734767346644356_783589279944003750_otoutes les épreuves spéciales. L’Alsacienne Charlotte Reibel est à l’arrivée de son tout premier rallye. Elle a acquis une belle expérience au volant de son Opel ADAM de la Cup. Coralie Desaint Bouville (Citroën AX GTi) a également ramené sa voiture au parc fermé à l’issue de la spéciale spectacle du front de mer.

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE JUNIOR
Laurent Pellier a parfaitement mené sa course pour s’installer en tête du Championnat de France Junior. Comme annoncé la veille, il a attaqué fort en début de journée (trois scratchs en quatre spéciales) pour DSC_8030pouvoir gérer la fin de la journée. Romain Di Fante, fort de ses quatre scratchs aujourd’hui, est deuxième de cette épreuve devant Antoine Massé, victime de problèmes de freins dans la matinée et auteur d’un temps scratch. Loïc Astier, 4e, s’est lui aussi emparé d’un meilleur temps.

CHAMPIONNAT DE FRANCETEAM

La première manche de l’année voit d’emblée le Team 2B Yacco inscrire le score maximum possible de 30 points. Mais rien n’a été simple pour autant pour l’équipe championne en titre, devancée vendredi soir par le Team 2HP Compétition, hélas décimé le lendemain. Les ‘verts et blancs’ s’imposent grâce au parcours une nouvelle fois DSC_7390très impressionnant de Sylvain Michel (Porsche 997 GT2) en GT10 et de Gilles Nantet, vainqueur en GT+ à l’issue d’une bagarre de tous les instants. Pierre Roché (superbe 2e au scratch avec sa nouvelle Ford Fiesta WRC) et Maxence Maurice (bien en jambes avec sa Peugeot 207 S2000) permettent au Team FJ – Elf de devancer le Saintéloc Junior Team et le Team 2HP Compétition, bien malheureux après le retrait de ses deux leaders, Patrick Rouillard (Porsche 997, sortie) et Jean-Nicolas Hot (Subaru Impreza, victime d’un début d’incendie dans le compartiment moteur) …

 TROPHEE MICHELIN

DSC_7323Marc Amourette (Citroën DS3) a confirmé ses bonnes dispositions en dominant cette première manche du Trophée Michelin. Romain Martel a manqué de chance, alors qu’il visait une deuxième place de ce Classement Promotion, moteur cassé dans l’après-midi sur sa Peugeot 207 S2000. Pierre Ragues (Citroën DS3) en profite pour récupérer le fauteuil de dauphin sur cette manche, devant Sylvain Michel (Team 2B Yacco).
COUPES DE MARQUE
Citroën Racing Trophy :
 Le pilote de l’équipe de France FFSA, Yohan Rossel, s’offre la première couronne du Citroën Racing Trophy. En tête au terme de la première étape, il a DSC_7491su gérer son avance pour décrocher cette victoire. Il n’a empoché qu’une seule spéciale hier, celle de la spéciale spectacle, mais s’impose avec plus de 50 secondes d’avance sur Vincent Dubert et d’une minute sur Frédéric Hauswald qui s’est illustré en remportant cinq spéciales aujourd’hui, mais sa sortie de route d’hier ne lui a pas permis de jouer devant. Damien Defert a réalisé deux meilleurs temps et Philip Knof, un.
Citroën Racing Trophy Junior : voir Championnat de France Junior.
Opel ADAM Cup : Leader de l’Opel ADAM Cup hier soir, le Vauclusien Florian Bernardi DSC_8030s’est imposé dans la cité balnéaire hier. Mais il est loin d’avoir connu une journée de tout repos. Romain Fostier a mené la Cup de l’ES9 à l’ES13, au terme de la 14e spéciale les deux principaux candidats à la victoire étaient à une égalité parfaite. Bernardi enfonçait le clou dans l’avant-dernière spéciale pour remporter sa première victoire sur la Côte-d’Opale. Rémi Jouines, 3e, alignait quant à lui les temps scratchs lors de cette seconde étape.

Rallye en images Etape 1 ICI      Etape 2 ICI

                         Classement complet 55ème Rallye Le Touquet Pas-De-Calais

17ème Rallye VHC Le Touquet Paris-Plage

VHC Arrivée :  Les véhicules historiques de compétition ont parcouru l’ensemble du tracé offert aux véhicules modernes. En tête dès la 2ème épreuve de Marant / Boubers, François Guillemin (Opel Kadett GTE), emporte, avec un 1mn25 secondes d’avance sur DSC_6501son second, cette 17e édition du rallye du Touquet historique. Pascal Eouzan (Ford Escort) est resté son second durant tout le rallye. Il a malgré tout remporté la première épreuve spéciale à Camiers. Troisième, Hervé Baillère place sa Porsche 911 sur le podium. Sur les 16 concurrents engagés 12 sont passés sur le podium d’arrivée au Touquet. Il faut noter l’abandon de la 10917186_858344937544354_8650145206553380573_oLancia de Jean Lucien Marque dans la première épreuve chronométrée suite à la perte d’une roue. Des images spectaculaires sont sur les réseaux sociaux. Cinquième, le président du Touquet auto club, Philippe Flament a connu une course sage et sans ambages.

Classement complet ci-dessous

17ème Rallye VHC Le Touquet Paris

Philippe Devienne copilote chevronné

Cela fait 20 ans que Philippe Devienne use ses combinaisons dans le milieu du rallye.

Natif de l’Audomarois, il réside depuis longtemps dans notre arrondissement. D’abord à photo+2Buire-le-Sec puis au Touquet, il arrivera bientôt à Saint Josse. Devenu récemment papa d’une petite fille, cela ne l’a pas décidé à raccrocher son casque.

Il sera au départ de la 55e édition du rallye du Touquet dans le baquet de droite de la Porsche de Jean Benoît Houssin.

Philippe : « après le Touquet, je participerai au rallye du Rouergue, au Mont-Blanc et sans doute au Var avec Jean Benoît dans la Porsche. Je serai aussi en championnat de France terre, sur trois manches avec Hugues Lapouille et la Subaru WRC. Il est aussi possible que je copilote sur quelques manches de la coupe de France des rallyes pour participer à la finale à Samer en octobre prochain. »

Copilote réputé,  très demandé, il a eu plusieurs propositions pour le Touquet. Il faut dire que l’expérience est un atout pour lui. Après une année 1994 au volant en course de côte, il passe à droite dès l’année suivante. Ses participations en championnat de France avec le challenge Renault Clio Williams, puis les trophées Citroën Saxo et C2, Suzuki Swift et Clio R3 sont nombreuses. Il a aussi été copilote de Marc Barbet en Peugeot  206 et Subaru WRC, d’Alain Lefrançois, de Jean-Luc Debove et Eric Meyer, etc, etc.

Quel est l’objectif sur le Touquet ? Philippe Devienne : « Nos bons temps réalisés dernièrement au rallye des routes du Nord avec la Porsche nous ont agréablement surpris. Si les routes sont sèches et que la boîte tient (c’est son talon d’Achille), nous devrions ne pas être loin des meilleurs Porchistes. »

1er Touquet pour Julien Flahaut et Kevin Herman

Julien Flahaut a 28 ans et roule en sport auto depuis l’âge de 16 ans. D’abord par l’auto cross puis le rallye depuis 2011, il était copiloté à ses débuts par Elodie, son épouse qui le soutient dans cette passion. Les conditions avantageuses proposées aux équipages SONY DSClocaux ne sont sans doute pas étrangères à cette première touquettoise. La proximité du parcours avec sa ville d’Hesdin, un objectif différent cette année, des partenaires engagés, toutes ces raisons l’ont décidé à sauter le pas.

Julien Flahaut « ça fait longtemps que je voulais faire le Touquet ! Contrairement aux saisons dernières, je ne cherche pas à me qualifier pour la coupe de France. J’ai donc la possibilité de courir pour le plaisir. Le Touquet était alors une évidence » – « Mon père est en retraite depuis quelques jours. Il m’aide énormément, avec mon oncle pour la partie mécanique. Nous allons pouvoir nous préparer au mieux. »

La Peugeot 106 groupe A orange, que l’on a souvent croisée sur les rallyes régionaux et nationaux du comité Nord-Picardie, a été remplacée cet hiver par une Saxo.

Julien et Kevin ne joueront bien évidemment pas les premiers rôles, mais comptent bien être sur le podium de leur catégorie.