En direct du Touquet…

Le coup d’envoi du Championnat de France des Rallyes 2019 a été donné avec la traditionnelle conférence de presse. Sous les yeux du Président de la Fédération Française du Sport Automobile, Nicolas Deschaux, tous les acteurs du 59ème Rallye Le Touquet Pas-de-Calais ont pu s’exprimer avant le départ qui sera donné cet après-midi à 14 heures…

Nicolas Deschaux, Président de la Fédération Française du Sport Automobile :

« Je suis très heureux de vous accueillir pour le lancement du Championnat de France des Rallyes. On ne peut que se féliciter de voir un tel plateau sur cette première épreuve. Je veux remercier nos partenaires pour leur fidélité et je note l’engouement général autour du Championnat. En ce qui concerne cette épreuve, je souhaite féliciter les deux chevilles ouvrières de ce rallye, Jean-Paul Maillard et Jean-Marc Roger qui font du très bon travail. L’organisation des rallyes est complexe et je veux les mettre en valeur. Merci à Bernard Demeuzois et toutes les équipes fédérales qui oeuvrent pour faire en sorte que ce Championnat de France des Rallyes soit une réussite. »

Jean-Marc Roger, Président du Comité d’Organisation :

« Merci de participer à notre rallye. Nous sommes très heureux de vous accueillir. Nous avons la chance au sein du TAC d’avoir énormément de bénévoles. Nos équipes sont motivées pour vous offrir une belle épreuve et pour assurer la sécurité de tous. Je veux mettre en valeur deux personnes qui m’aident beaucoup pour l’organisation de ce rallye, Jean-Paul Maillard et Philippe Flament. Je vous souhaite un bon rallye du Touquet et je vous donne rendez-vous demain sur le podium final. »

 

Serge Biecq, Opel Kadett GSI (Championnat de France des Rallyes VHC) :

« Ça ne va pas être facile de remettre ce titre en jeu avec le nombre de concurrents qu’il y a. Il faut que tout se passe bien ce week-end car nous enchainons avec le Tour de Corse dans quinze jours et le ‘Lyon-Charbo’ en suivant. »

 Hugo Margaillan, Ford Fiesta R2J (Championnat de France des Rallyes Junior) :

« On s’est fixé l’objectif d’atteindre le haut niveau donc nous avons pris la décision de revenir en Championnat de France des Rallyes Junior. Pour moi, c’est la meilleure formule pour accéder au niveau supérieur. »

 Sylvain Michel, Skoda Fabia R5 – Team 2C Compétition :

« C’est toujours une chance d’être ici pour attaquer le Championnat. L’objectif cette saison, c’est le nouveau Trophée Mixte de Michelin avec les deux surfaces. C’est la quatrième année pour moi au sein du Team 2C Compétition avec la Skoda Fabia R5 et Jérôme Degout. »

Yoann Bonato, Citroën C3 R5 – Team CHL Sport Auto :

« Je suis content de voir tous ces pilotes ! C’est génial car on a un super plateau cette saison en Championnat de France des Rallyes. C’est toujours super d’être au départ d’un rallye. Aujourd’hui, il faudra des Michelin car l’adhérence va être précaire et ce rallye va être difficile, ce sera un vrai Touquet ! »

Stéphane Lefebvre, Citroën C3 R5 – Team Minerva Oil by GBI.com :

« Je suis prêt après avoir fait une bonne séance d’essai lundi. Nous avons carte blanche car c’est un one-shot donc on va attaquer. Je connais la voiture par coeur  pour en avoir assuré le développement. J’ai les mêmes cartes que Yohan, les pneus Michelin et une bonne équipe, que demander de plus ? »

Adrien Van Beveren, Citroën C3 R5 – Team Minerva Oil by GBI.com :

« C’est un évènement superbe auquel j’ai la chance de participer. J’ai déjà ouvert ce rallye mais je voulais y participer en tant que concurrent. Cette année, Bernard Piallat et son équipe me fournissent une de mes meilleures voitures du plateau. Je vais être bien aidé par Xavier Panseri mon copilote. Je suis là pour le ‘fun’ et je veux prendre beaucoup de plaisir ce week-end. »

Adrien Fourmaux, Ford Fiesta R5 :

« Ça fait deux ans jour pour jour que j’ai pris mon premier départ en rallye. Je cours aujourd’hui dans ma ligue. Le rêve se poursuit, je vais démarrer mon 19ème rallye, mon 3ème en ‘R5’ donc ça va être compliqué de se battre mais je me suis bien préparé avec la Fédération Française du Sport Automobile pour signer un bon résultat. »

Éric Brunson, Ford Fiesta WRC :

« C’est toujours un plaisir de venir ici. Les conditions climatiques sont incertaines et les routes ont être grasses. J’ai plein de souvenirs ici, c’est la magie du rallye. Aujourd’hui, je fais partie des dinosaures avec la WRC. On va faire quelques beaux rallyes avec cette saison.  »

Yohan Rossel, Citroën C3 R5 :

« On se sent bien. Nous avons deux programmes assurés cette saison avec Citroën Racing et Peugeot Sport. Chaque fois que je suis venu ici, j’ai gagné mais il faisait sec. J’ai une bonne voiture et une bonne équipe, je me sens à l’aise. On va attaquer aussi fort que possible et on fera le bilan ce soir. »

Les forces en présence

A suivre sur FR MEDIA LIVE

À moins de 4 jours de la 59e édition du rallye le Touquet Pas-de-Calais, il nous faut saluer le Comité d’organisation et tous les bénévoles qui s’activent à la mise en place de cet événement majeur du sport automobile dans les Hauts de France.

Organisation

Parmi tous les bénévoles, Jean-Marc Roger, à la tête du Comité d’Organisation, remercie toujours, dans ses nombreux messages, l’ensemble des intervenants. À notre tour de le remercier.

À quelques jours du départ de la compétition, les équipes sont en place. Que ce soit l’implantation, la direction de course, les commissaires, les bénévoles du Comité d’Organisation, toutes et tous savent exactement ce qu’ils ont à faire. Souhaitons-leur un bon rallye à eux aussi.

Côté sportif

Une fois n’est pas coutume, c’est un plateau royal qui se présente au départ de cette 59ème édition. Avec près de 25 voitures de type R5, une WRC, 3 GT, des A8, des groupes N, et enfin, les Ford Fiesta Juniors, la qualité est remarquable.

Pour la victoire, il faudra compter sur les voitures de type R5, sans oublier la WRC d’Éric Brunson. Parmi les plus en vue, notons le Champion de France en titre : Yoann Bonato. Stéphane Lefebvre (Citroën C3 R5), sera un client sérieux, pour ajouter une nouvelle fois son nom en haut de l’affiche. N’oublions pas d’ajouter Sylvain Michel (Skoda R5).

Un petit nouveau pourrait parfaitement insérer son nom au podium. Adrien Fournaux est celui-ci. Pilote talentueux en Championnat du Monde, il apprécie le Touquet. Au volant d’une Ford Fiesta R5, qu’il connaît parfaitement, comme les routes du parcours, il faudra le surveiller de près.

N’oublions pas d’ajouter les très attendues Volkswagen Polo de Quentin Gilbert, Nicolas Ciamin et William Wagner.

Enfin, comment ne pas évoquer la venue d’Adrien Van Beveren. Le pilote moto s’essaiera, pour la première fois, au rallye au volant d’une Citroën C3 du team PH Sport.

 

 

Si la victoire ne devrait pas échapper à l’un des quatre premiers nommés, le podium n’est pas pour autant établi. Rendez-vous ce vendredi après-midi pour suivre le championnat de France Moderne ainsi que les VHC, qui sont en nombre cette année. Là aussi, la bagarre sera intense.

Bon rallye à tous.

O D