2012

Classement final 2012 : 34-Classement Final Définitif

En2012 :  Eric Brunson reportage de la Voix du Nord

Cédric Mondon remplacé par David Heulin dans le baquet de droite sera la seule nouveauté d’Eric Brunson sur l’édition 2012.

Le double vainqueur 2008 et 2011 et second en 2009, repart  avec la Subaru qu’il connaît parfaitement.

Eric Brunson : «Nous avions l’opportunité de changer pour une Mini mais après réflexion, nous avons décidé de continuer avec la Subaru S12. Son seul point faible est peut-être qu’elle pêche par le manque de fiabilité. Nous l’avons encore vérifié au rallye du Var où nous perdons le titre »

« D’après les données embarquées et les ingénieurs de Prodrive,  la voiture est  plus efficace que du temps où Solberg la pilotait en mondial. L’équipe et moi-même avons l’expérience avec cette Impreza, il faut en profiter pour démarrer la saison parfaitement prêts. Cela ne pouvait se faire avec une nouvelle voiture. »

Quels seront vos adversaires ?

« Jean-Marie Cuocq, avec sa nouvelle Ford Focus sera l’homme à battre. Nous devrions être à ses basques. Ensuite, la Mini de Roché et la Fiesta de Maurin qui seront en apprentissage, puis Dany Snobeck et la C4 qu’il avait l’an dernier. Les S2000 de Loix et Robert seront à mon avis un peu plus loin »

Même Freddy Loix ?

« Oui je pense. Le Touquet est un parcours rapide qui demande des relances. Par conséquent, il faut un moteur puissant comme sur nos WRC.

Comment trouvez-vous le tracé ?

« À part l’épreuve N°2 de Maintenay, le reste du parcours est connu. Certaines portions sont changées, mais dans l’ensemble les spéciales ressemblent aux éditions précédentes. »-« J’aime particulièrement les routes du rallye, comme la spéciale de Camiers. La descente vers le village à partir des éoliennes, c’est quelque chose ! Cette année de nuit, il va y  avoir du sport ! »

Comment jugez-vous cette1ère manche du championnat ?

«Je suis ici un peu ‘à la maison’. J’apprécie cette course plus que les autres. Comment pourrait-il en être autrement, elle m’a emmenée deux fois à la victoire et une fois à la deuxième place. »  

L’équipage Deauvillais, qui vient de remporter le rallye de la côte fleurie haut la main,  semble très affûté. Avec le numéro 3 au départ, il pourrait bien être le numéro gagnant Verdict samedi, en fin de soirée.

Propos receuillis par O Delseaux (CLP)